couteau croche – mukutakan

Mis à part la ushtashku (hache), aucun autre outil n'était aussi important pour le chasseur innu que le mukutakan , ou couteau croche. Ce couteau à usages multiples servait à planer les fines planches et les membrures des canots et des toboggans, à fabriquer des moules à fourrure, à sculpter des poupées de bois pour les enfants, à confectionner des cadres de raquette, des tambours et de nombreux autres objets en bois.

Avant la rencontre avec les Européens, la lame du couteau était faite à partir d'une incisive de castor. Plus récemment, elle était faite d'une lime de métal forgée et elle était solidement fixée à un manche de bois.

Une caractéristique particulière de ce couteau est qu'il faut le tirer vers soi lorsque l'on s'en sert. Il faut donc l'utiliser avec beaucoup de précaution pour ne pas se blesser.

Écoutez des aînés innus de Natuashish parler de l'importance du mukutakan dans la fabrication des canots :

 Pinashue Benuen

 Matinen (Rich) Katshinak

 Uniam Katshinak

Pour de plus amples renseignements sur le mukutakan et pour en voir quelques-uns sculptés de manière élaborée visitez le site http://www.mocotauganthebook.com/ (site web anglais).

Vous pouvez obtenir de l'information sur l'utilisation d'incisives de castor comme lames à l'adresse http://www.umaine.edu/hudsonmuseum/crknives/pages/crooknife2.html (site web anglais).

 Haut de la page