instrument d'écharnage - mitshikun

Deux outils très importants servent à préparer les peaux de caribou : le mitshikun (instrument d'écharnage) et le pashkutshikan (grattoir). Après avoir enlevé la chair et la fourrure, on trempe la peau dans un mélange d'eau et de cervelle de caribou ou de détergent, puis on la suspend pour la faire sécher. Ensuite, on coupe la peau en fines bandes que l'on utilise comme babiches (p. ex. assiminiapi) pour des raquettes ou que l'on fume pour les employer dans la fabrication de mocassins, de mitaines ou d'autres vêtements.

 Écoutez une aînée de Sheshatshiu, Manian (Ashini) Michel, parler de l’utilisation du grattoir pour préparer la peau de caribou

 Écoutez un aîné de Sheshatshiu, Shimun Michel, expliquer comment il a appris à utiliser le grattoir en observant sa mère

 Écoutez un aîné de Natuashish, Pinashue Benuen, parler de la préparation d’une peau de caribou

 Haut de la page