louche de bois - mishtiku-emikuan

Dans la culture traditionnelle innue, l'un des événements les plus importants était la fête communale appelée makushan , au cours de laquelle on servait de la viande de caribou et des gâteaux à l'aspect de cire faits de atiku-pimi , le gras des os longs du caribou. Avant l'établissement des Innus dans des villages, on faisait régulièrement des makushan pendant tout l'hiver, afin de plaire au maître caribou, assurer le succès futur de la chasse et renforcer les valeurs de partage.

La mishtiku-emikuan est une louche de bois qui servait à retirer la graisse d'un chaudron d'os écrasés et bouillis en préparation de la fête. Georg Henriksen, qui a vécu avec les Innus dans le Nord du Labrador de 1966 à 1968, expliquait que « l'on prend un soin extrême à ne pas perdre du tout de gras. La louche utilisée pour retirer la graisse est léchée jusqu'à ce qu'elle soit propre et qu'un homme la brosse avec ses cheveux avant de la mettre de côté ».

  Écoutez une aînée de Natuashish, Matinen (Rich) Katshinak, décrire comment on utilise la louche pour enlever le atiku-pimi (gras de caribou)

 Écoutez Shimun Michel et Manian (Ashini) Michel rappeler des utilisations semblables de la louche

 Écoutez un aîné de Natuashish, Pinashue Benuen, décrire les louches de bois

 Haut de la page